Lifestyle

Devenir accompagnant bénévole

A- RECRUTEMENT DES BÉNÉVOLES

  1. NOTION DE PRE-CANDIDATURE

 

  • remise d’une documentation concernant l’accompagnement en soins palliatifs (charte de l’ASP, guide de réflexion pour faciliter l’émergence des représentations et motivations du futur candidat).

  • questionnaire à remplir par le futur bénévole et à renvoyer à asp-var@wanadoo.fr ou par courrier : Hôpital Georges Clémenceau - Pavillon Coste - Boyère - 3ème étage - 421 Avenue du 1er Bataillon d'Infanterie de Marine du Pacifique- 83130 La Garde ; il nous permettra de mieux vous connaître. Nous reprendrons contact avec vous ultérieurement, afin de de vous donner un rendez-vous.

  • 1er entretien avec 2 ou  3 personnes de l’association

  • 1er entretien avec le ou la psychologue.

  • Validation du bénévole par des membres de l’ASP.

2. FORMATION INITIALE

Un plan de formation est élaboré chaque année. Il y a des échanges réguliers pour faire émerger les représentations du bénévole sur son accompagnement futur, la formation ayant aussi cet objectif. La communication entre les futurs  bénévoles dans les moments d’échanges (pause-café, partage du repas …) va développer un esprit de groupe et la prise de conscience de participer ensemble à un projet commun, car le bénévole n’est jamais seul.  Pour en savoir plus sur la formation initiale. 

3. FIN DE FORMATION INITIALE

 

Il peut y avoir un 2ème entretien avec la ou la psychologue. A l’issue, l’association décide de faire ou non intégrer le candidat au groupe des bénévoles d’accompagnement. Une fiche de choix d’établissements (centres hospitaliers publics et privés, EPHAD , SSR : établissements de Soins de Suite et de Réadaptation) est alors donnée au futur bénévole avec l’indication de 3 établissements possibles qu’il devra ordonner par ordre de préférence en y donnant ses motivations (préférence pour un type d’établissement, proximité géographique…etc.) Une attestation  de formation initiale et un  badge sont remis au bénévole. Il sera alors présenté aux responsables de l’établissement : par le, la coordonnateur (trice)  et rencontrera les autres bénévoles œuvrant dans l’établissement.

4. ÉVALUATION DE LA FORMATION INITIALE

A chaque module, une fiche d’évaluation est remise au candidat. Elle sera transmise  à la cellule chargée de la formation, qui pourra réguler le contenu en fonction des observations et propositions énoncées.

 

5. BÉNÉVOLAT EN ETABLISSEMENT

Le bénévole est soutenu par son coordonnateur et les pairs de son établissement d’exercice. Après 3 mois d’activité, le bénévole signe une convention d’engagement remise par le (la) coordonnateur (trice).

B- SUIVI DES BÉNÉVOLES

 

  • Explicitation du rôle de la coordonnatrice, du coordonnateur pour bien faire comprendre qu’elle, qu’il  est un lien entre les établissements et les bénévoles, au service des bénévoles et garant(e) des valeurs de l’ASP  et exerçant ses tâches dans la plus grande confidentialité  (remise d’une fiche listant ses fonctions avec ses coordonnées).

  • Appel  mensuel d’un membre du CA à chaque bénévole si besoin, et  les 2 premières années.

  • et/ou parrainage, tutorat ancien/nouveau.

  • Groupes de paroles 1fois /mois avec présence du, de la coordonnateur (trice)  avec à proximité une boite à idées, remarques, questions, concernant l’ASP auxquelles les membres du bureau répondront.

  • Possibilité pour les bénévoles en fin de formation initiale de s’investir dans une tâche commune, un projet fédérateur pour le groupe, dans la limite des possibilités de chacun.

  • Faire participer ceux qui n’accompagnent pas les personnes, mais désireux de s’investir autrement, de prendre une part du projet de l’ASP et ainsi être bénévole d’action.

  • Rendre destinataires tous les bénévoles des avancées, projets de l’association pour créer une dynamique de groupe et leur permettre une vision plus globale de l’association, de ses rouages administratifs nécessaires à sa continuité.

C- NOS ENGAGEMENTS DE BÉNÉVOLE

 

Ils vont de pair avec nos valeurs. Un engagement est une contrainte autant qu’une obligation. Il doit donc être pris en toute connaissance de cause et celui qui le prend doit être en mesure de le respecter lorsqu’il s’engage. Parfois les aléas de la vie peuvent nous rendre incapable de le respecter. C’est normal.

  • Donner de notre temps, souvent de manière régulière pour des raisons évidentes d’organisation interne ou avec nos partenaires, et parfois ponctuellement.

  • Etre constant dans notre action, sauf cas de force majeure (maladie, accident…).

  • Etre conscient que les autres comptent sur moi et qu’une chaîne qui perd un maillon est fragilisée.

  • Accepter le cadre défini par la loi (cadre légal) et l’ASP-VAR, et par les établissements nous recevant, comme étant plus une protection et un soutien pour le bénévole qu’une contrainte limitative.

  • Échanger et communiquer avec les autres bénévoles y compris ceux appartenant à d’autres associations.

  • Etre en éveil sur tout ce qui touche aux soins palliatifs, il n’y a pas de mauvaises informations mais il y a beaucoup d’informations manquées ou non vérifiées.

  • Respecter la charte du bénévole d’écoute (en prévoir une également pour les bénévoles d’action. Ces valeurs et engagements doivent être clairement annoncés et longuement explicités aux candidats bénévoles d’écoute ou bénévoles de l’association.

Charte des soins palliatifs 

de l’asp fondatrice et des asp membres de l’unasp

Directives anticipées

J’exprime par écrit mes volontés pour ma fin de vie.

Personne de confiance

Quel est son rôle ?

Obligations du bénévole

" Des  bénévoles, formés à l’accompagnement de la fin de vie."

© 2023 by Senior Residence. Proudly created with Wix.com